Estimation d'un bien immobilier à Strasbourg




L’estimation d’un bien immobilier n’est pas simple. En effet, de nombreux facteurs sont à considérer. Ces facteurs peuvent être divisés en 2 groupes distincts.


Les facteurs externes au bien en question qui seront déterminés grâce à une analyse du marché immobilier et les facteurs internes qui nécessiteront une expertise du bien immobilier.

L’immobilier strasbourgeois ne déroge pas à cette règle.



Des prix immobiliers en berne



Suite à la crise ambiante qui touche l’économie française, les acquéreurs potentiels sont de plus en plus rares sur le marché immobilier.

De ce fait, les ventes immobilières reculent et le prix au mètre carré ne cesse de baisser, même à Strasbourg. Et ce malgré le fait que la ville soit l’une des villes les moins touchées par la baisse du pouvoir d’achat immobilier.


estimation bien immobilier

Ainsi, entre janvier 2014 et janvier 2015, le Prix du m2 à Strasbourg a connu une baisse en passant à 2 400 euros. Cette baisse moyenne cache toutefois de nombreuses disparités et certains quartiers de la ville ont connu une véritable chute des prix immobiliers de l’ordre de 10 à 15 %. Le centre-ville se démarque avec des prix restés relativement constants. Du coup, une estimation de sa maison à Strasbourg devient important avant sa vente



Les prix dans le neuf résistent



Les tendances immobilières du marché strasbourgeois neuf demeurent rassurantes. Les prix n’ont pratiquement pas bougé sur un an et selon l’emplacement, ils connaissent même une hausse.


Il faut ainsi compter 4 300 euros pour un m2 dans le centre et 2 550 euros le m2 en périphérie. Si le neuf se porte bien, les biens anciens connaissent une forte baisse des prix, à l’exception notoire du centre.



Des conditions favorables à l’achat



Si pour des raisons économiques de moins en moins de gens investissent dans l’immobilier, les taux du marché immobilier n’ont jamais été aussi attractifs pour les acquéreurs.

En effet, ils n’ont jamais cessé de baisser suite à la crise et s’établissent actuellement autour de 2,21 %, à leur plus bas depuis 70 ans.

Le coût total d’une acquisition a donc baissé de 10 % à Strasbourg en 2014. Les professionnels restent ainsi optimistes quant à l’évolution des ventes immobilières.









ch be lu ca